Αγροτικά Νέα,ειδήσεις,ΟΠΕΚΕΠΕ,ΕΛΓΑ,,γεωργία,κτηνοτροφία,επιδοτήσεις
ΑΚΟΛΟΥΘΗΣΤΕ ΜΑΣ:
Αρχική Google abandonne ses livraisons par drones : attaques de corbeaux
Google abandonne ses livraisons par drones : attaques de corbeaux

Google abandonne ses livraisons par drones : attaques de corbeaux


En Australie, Google a mis entre parenthèses son système de livraison par drone après plusieurs attaques de corbeaux.

Les vidéos se multiplient ces derniers jours sur les réseaux sociaux après des attaques de drone dont sont victimes, à Canberra, la capitale australienne, les drones de livraison de la société Wing, filiale de Google.

Selon le Canberra Times, les oiseaux s’en prennent assez récemment à ces drones qui livrent du café, des livres ou encore des poulets rôtis, des sushis et du pain. Plusieurs ornithologues ont été dépêchés sur les lieux mais une explication semble se détacher, ces attaques survenant principalement lors de la période de nidification. Toutes les espèces ne sont pas concernées mais outre les corbeaux, des attaques de pies, faucons et aigles ont également été enregistrées.

Pour l’instant, aucun drone ne s’est crashé mais Wing a préféré stopper son activité même si le nombre d’attaques semble très faible au regard des livraisons effectuées tous les jours.

“Nous avons identifié des corbeaux démontrant un comportement territorial dans une petite partie de notre zone de livraison dans la banlieue de Harrison, et nous avons demandé à des experts ornithologiques locaux d’enquêter davantage pour nous assurer que nous continuons à avoir un impact minimal sur les oiseaux”, a fait savoir un porte-parole de Wing au journal. Ces attaques coïncideraient avec la période de nidification des oiseaux, qui agiraient de la sorte pour défendre leur territoire.

 

Google ne parvient pas à lutter contre les corbeaux tueurs de drones

La société a donc fait appel à plusieurs ornithologues pour tenter de résoudre le problème. Selon ces derniers, nous sommes actuellement en pleine période de nidification, ce qui pousse les corbeaux à agir avec plus de virulence pour protéger le territoire. « Bien qu’il s’agisse d’un phénomène courant pendant la saison de nidification, nous nous engageons à être respectueux de l’environnement et nous aimerions que des experts en ornithologie examinent cette question plus en détail afin de nous assurer que nous continuons à avoir un impact minimal sur l’avifaune dans nos sites de service », a commenté Wing.

À ce titre, la société équipe ses drones de protections afin que les oiseaux ne soient pas blessés lors d’un éventuel impact. « L’oiseau semble parfaitement indemne d’avoir attaqué ce drone et, étant donné que le Wing ne vole pas dans la région, il pense probablement avoir réussi à le faire fuir », a fait savoir l’ornithologue Neil Hermes. De son côté, Wing tient à rappeler qu’il reste très rare qu’il y ait effectivement contact avec un oiseau durant une livraison. Cet arrêt momentané a donc plus un rôle environnemental que sécuritaire.

Des attaques rarissimes

Pour le moment, il n’y a pas eu de crash, mais ce n’est qu’une question de temps. Wing a constaté que ces comportements agressifs sont plus fréquents en période de nidification et ils ne concernent pas toutes les espèces d’oiseaux. L’opérateur a donc pris soin de modifier les plans de vol, pour éviter les zones de nidification.

Outre les corbeaux, les pies, les faucons et les aigles mènent également ce genre d’attaque. Dans le cas du corbeau, pour les ornithologues, malgré le fait qu’il soit réputé pour régner sur son territoire, l’animal n’est pas connu pour attaquer les drones. Étant donné son intelligence, il est envisageable que ce soit le contenu du colis, identifié comme nourriture, qui puisse l’inciter à déstabiliser le drone. Enfin, Wing souligne que ce genre d’attaque est rarissime par rapport au nombre de livraisons réalisées.

 

Des protections pour ne pas blesser les oiseaux

Les corbeaux se montrent particulièrement agressifs durant leur période de nidification. Wing a précisé qu’il avait donc interrompu son service de livraison et qu’il travaillait actuellement avec des ornithologues pour minimiser l’impact de ses drones sur l’habitat et la vie des oiseaux autour de Canberra.

L’entreprise rappelle tout de même que les attaques sont très rares. De plus, les drones sont équipés de protections afin de ne pas blesser les oiseaux en cas d’attaque ou de collision. Mise en place depuis 2019, la livraison par drone sert pour l’instant à acheminer du café, des médicaments ou des fournitures de bureau aux clients. Avec le confinement instauré en Australie, la demande était en hausse ces derniers mois.

Wing à l’arrêt

Dans certaines grandes villes de Finlande, des États-Unis et d’Australie, Wing propose de livrer des sushis, des médicaments et même du café à une vitesse record grâce aux drones. Mais cet incident survenu à Canberra a rapidement contraint l’entreprise à suspendre ses activités australiennes, le temps d’évaluer la situation et les risques de ces attaques répétées.

Il faut dire qu’en plus d’endommager ses propres drones, le comportement des corbeaux pourrait aussi causer des dégâts matériels et humains, dans le cas où l’un des robots viendrait à tomber de plusieurs mètres de hauteur par exemple. L’entreprise évoque aussi un risque environnemental, à une époque de l’année où les corbeaux sont particulièrement agressifs en raison de leur nidification.

Le site ABC News rapporte ainsi qu’un porte-parole de la firme aurait expliqué : “nous voulons protéger l’environnement et souhaitons l’avis d’experts en ornithologie pour nous assurer que notre activité n’ait que des effets minimaux sur la vie des oiseaux”.

Pour le moment, aucun blessé n’est à déplorer, aussi bien chez les oiseaux que chez les humains. Bien qu’inhabituelles, ces attaques restent heureusement minoritaires, seulement “quelques dizaines” sur les “dizaines milliers” de livraisons assurées par Wing dans le pays, assure l’entreprise.

 

Service du futur ?

En août, Wing a annoncé avoir franchi la barre des 100.000 commandes livrées, principalement en Australie.

Les appareils utilisés par Wing sont capables de parcourir un peu moins de 10 kilomètres. Ils sont en revanche en mesure de transporter des denrées fragiles, comme des œufs ou des tasses de café sans les briser ou les renverser. Pouvant emporter jusqu’à 1,2 kilo de marchandises, les drones volent à une altitude de 30 à 45 mètres.

Une fois arrivés à destination, ils descendent à environ sept mètres de hauteur, après quoi le câble auquel est accroché le paquet descend à son tour et dépose le colis au sol.

 

Σχολιασμός

Κοινοποιήστε το: